Marée Basse à Biarritz : Découvrez l’Escapade Basque

Accueillant une grande vague de touristes chaque année, Biarritz est connu pour être une des plus belles plages du sud ouest de la France et la capitale historique du surf. Les vagues biarrotes attisent tant la curiosité des amoureux du sport de la glisse que des aventuriers et amateurs souhaitant profiter de ce cadre magnifique pour faire une balade sur la plage. Suivez les marées à Biarritz grâce à notre calendrier des marées 2023

Le paradis du surf – source office du tourisme

Biarritz, pépite de la côte Atlantique, riche de son patrimoine architectural et de son histoire vous propose de découvrir ses nombreux sites et musées.

La ville offre aussi une multitude d’activités, culturelles et de loisirs. Vous pourrez pratiquer Surf, Golf, Rugby ou vous détendre en Thalasso.

Entre Mer et Montagnes, toute proche de l’arrière Pays Basque et voisine de l’Espagne, la ville de Biarritz est propice aux excursions. Partez facilement à la découverte de nouveaux horizons !

Ile d’Oléron à Marée Basse

L’île d’Oléron est un paysage naturel exceptionnel. Doté des plus belle plage de la région Ouest, le site d’Oléron est une nature préservée, sauvage et de toute beauté, un spectacle extraordinaire pour les yeux ! un terrain de jeu idéal tant pour la pratique des sports aquatiques que terrestres. Partez à la découverte des vagues d’Oléron, pour être au courant des marées consulter notre calendrier des marées 2023.

 

Oléron : L’île lumineuse – source office de tourisme

Les huit communes de l’île d’Oléron vous offrent de nombreuses possibilités de visites : Saint-Trojan-les-Bains « la balnéaire » et sa forêt domaniale, Le Grand-Village-Plage et son port des salines, Le Château d’Oléron et son imposante citadelle fortifiée, Dolus d’Oléron et le marais aux oiseaux, Saint-Pierre d’Oléron, avec ses rues piétonnes et son port de pêche de la CotinièreSaint-Georges d’Oléron et ses petits villages, Chaucre, Domino, Boyardville… La Brée les Bains et ses petites ruelles authentiques, et enfin, à la pointe nord de l’île, Saint-Denis d’Oléron où se dresse le phare de Chassiron, haut de 46 mètres.

Hors des sentiers battus, vous tomberez aussi sous le charme de nos villages… n’hésitez donc pas à découvrir, au détour d’une ruelle fleurie de roses trémières, l’architecture de nos petits villages : Chaucre, Arceau, La Rémigeasse… Autant de villages typiques aux maisons de pêcheurs aux volets verts ou bleus à la façade blanchie à la chaux.

Si Oléron, est une terre de lumière, elle est aussi riche en couleur et contraste. Il est d’ailleurs rare de voir dans un périmètre aussi restreint, de telles différences. Vous passerez en à peine quelques kilomètres, d’une station balnéaire, à une cité ostréicole, d’une forêt de pins à un paysage de marais, ou encore d’une plage de sable fin, à un estran rocheux. La caractéristique la plus forte de l’île d’Oléron est probablement son aspect sauvage. Dès que l’on s’écarte des zones urbanisées, on rencontre un nature très présente. Le climat quasi méditerranéen a notamment favorisé l’épanouissement d’une flore diversifiée que vous aurez le bonheur de découvrir lors de vos balades.

Plage d’Étretat : superbe balade à marée basse

Se balader sur la plage d’Étretat à marée basse est un luxe incroyable. Gratuit et savoureux, on se délecte de la brise marine parfumée d’iode. Les pieds dans l’eau, nos pas dansent entre les rochers. Son attention vacille entre le charme des vagues et les petits crustacés coincés dans les flaques d’eaux piégés par les rochers… Pour ne pas rater cette expérience, suivez la marée basse sur notre calendrier des marées 2023

Les galets, un patrimoine protégé – source office de tourisme

L’action des vagues contribue à la chute des falaises, dissout la craie et polit le silex qui se transforme en galets en quelques mois. 

Pratiquement prisonniers des deux obstacles que sont la Porte d’Aval et la Porte d’Amont, les galets d’Etretat sont très arrondis : ce sont les plus émoussés de la côte !

Pendant des décennies, le ramassage des galets a fait vivre une partie de la population du littoral. Du Havre au Tréport, « Les Galériens » ont extrait des millions de mètres cube de galets.

Les galets constituent une protection naturelle indispensable contre la houle et les tempêtes. Ils ralentissent les vagues qui viennent frapper le perrey, la digue d’Etretat et limitent les risques de submersion marine de la ville (phénomène que la ville a connu en 1990 et 2016). 

Il est donc interdit, sous peine d’amende, de les ramasser mais il est bien sûr toujours possible de faire des ricochets avec les enfants !